Réinventer le maintien à domicile avec le numérique collaboratif

YouTime
Pourquoi soutenir ce projet ?

YouTime est un projet initié en 2012 par Chi Minh PHAM, aidant d’une mère handicapée durant 7 ans, ingénieur Centralien, expert en numérique et organisation.

Chi Minh constate que les aînés aidés et travailleurs du care sont exclus de la modernisation numérique, qui ne profite qu’aux gestionnaires. Ces derniers se contentent de dématérialiser la collecte des heures d'intervention pour facturer plus vite, sans validation des usagers et travailleurs.

Depuis mars 2013, YouTime.fr permet gratuitement à tout bénéficiaire, famille et intervenant de disposer-partager des plannings, horodatages et messages de liaison.

En avril 2014, l’association des usagers AiderNosParents est créée pour défendre les intérêts des usagers du secteur. AiderNosParents et YouTime travaillent en étroite collaboration.

En janvier 2016, la startup YouTime SAS est créée pour réinventer, professionnaliser le maintien à domicile en France.

Répondre aux défis du maintien à domicile des populations vieillissantes est un besoin mondial. YouTime SAS se développera à l'international.

Elle généralisera aussi son offre à tout type de services à domicile nécessitant un retour d'information à chaque intervention : livraison-installation d’électroménager, dépannage, … 

Gain qualitatifs et/ou quantitatifs du projet

YouTime est à l’origine de plusieurs innovations techniques qui sont aussi des progrès sociaux :

1.     Le #PointageInteractif ou #HorodatageInteractif permet d’informer interactivement le bénéficiaire et l’intervenant, de recueillir leur validation. En comparaison, les techniques existantes : pointage téléphonique, NFC, QR code, ne leur rendent aucun compte, incitent les gestionnaires à manipuler les heures pour surfacturer l’aide sociale d’une part, les bénéficiaires d’autre part.                                     

2.     L’agenda augmenté collaboratif, #AgendaAugmenté, permet à tous un suivi d'ensemble : planning, horodatage, géolocalisation, message de liaison, capture multimédia, notation et questionnaire. En comparaison, le suivi existant se réduit à des horodatages pour le gestionnaire. Le maintien à domicile ne disposant d’aucune étude de satisfaction des usagers, est déconnecté de la réalité, manipulé par des intermédiaires.

3.     La « gestion des contacts » permet d’identifier les personnes en contact avec l’aîné, surtout les nouveaux intervenants, leurs formations, leurs expériences. En comparaison, les prestataires existants rechignent à préciser qui va venir, qui est venu, se contentent des discours : nos intervenants sont les meilleurs.     

4.     L’intégration numérique des personnes âgées et du travailleur social.

5.     L’échange standard de données par web service JSON permet de mettre fin aux télétransmissions de fichiers de données privées des usagers.